Cahors

Une cathédrale existait à Cahors dès le VIe siècle. La cathédrale St Etienne actuelle résulte de plusieurs campagnes de travaux et de restaurations. La première campagne date des années 1050-1119; de cette période date la nef à coupoles et les parties basses du choeur (consacré en 1129) et du chevet. Vers 1135, on mis en place le portail sur la façade occidentale. Mais celle ci fut reconstruite dès la fin du XIIIe siècle et l'on déplaça le portail sur la face septentrionale. A la même époque, on reconstruisit en partie le choeur et au début du XIVe siècle, on acheva la façade occidentale et l'on recouvrit de fresques l'intérieur. A la fin du XVe sicèle, on ajouta une chapelle au chevet, on démolli une absidiole et le cloître fut élevé au sud de l'église.

Pillée lors des guerres de Religion par les troupes d'Henri de Navarre, elle fut 'complétée' au XVIIe siècle et son sol intérieur fut surélevé. Pendant la Révolution, elle servit de salle pour des réunions politiques.

Au XIXe siècle, on établi une crypte sous le choeur, on restaura les fresques mais on détruisit celles de la deuxième coupole. On restaura le chevet en enlevant les aspects défensifs et en ajoutant une balustrade discutable.

 

 

 

 

 

Tympan du portail Nord : l'Ascension

 

 

 

 

Coupoles de la nef