Carennac

En 1040, le lieu de Carennac est donné à l'abbaye de Cluny par un évêque de Cahors et son frère. Il sera affilié dès 1047 à l'abbaye de Moissac qui en fera un doyenné. L'église date en majeur partie du XIIe siècle, son tympan semble avoir été sculpté avant 1150. La doyenné eut à souffrir la Guerre de Cent Ans puisqu'au XVe siècle, on entreprit la reconstruction des batîments conventuels, d'une grande partie du cloître et du choeur de l'église. On édifia à la même époque une série de chapelles sur les côtés des nefs. L'illustre Fénelon en fut un des doyens au XVIIe siècle. La Révolution attribua aux bâtiments conventuels un usage civil et le cloître ne fut rétablit qu'entre les deux guerres mondiales.

 

 

 

 

 

 

 

Le portail occidental

 

 

Chapiteau de la nef : Lions affrontés crachant des feuillages.

 

 

Cloître et clocher

Tympan du portail occidental

 

 

 

 

 

 

Détail du tympan : Le Christ entouré des évangélistes.

 

 

 

Détail du tympan : Apôtres et ange qui court.

 

Détail du tympan : Entrelacs et personnage tenant un livre.
Elévation de la nef.