Sénanque

 

L'abbaye de Sénanque fut fondée en 1148 par des moines venus de l'abbaye de Mazan en Vivarais. L'abbatiale (qui possède un axe NOrd-Sud dicté par les contraintes de la vallée dans laquelle l'abbaye est établit) fut élevée en deux campagnes de construction. Le choeur et le transept datent du troisème quart du XIIe siècle et la nef a été construite vers 1180. Le cloître, le chauffoir, le chapitre et le dortoir, placés à l'Ouest de l'église, ont été élevés à la fin du XIIe siècle. Le réfectoire et les bâtiments des convers, brûlés en 1544 par les Vaudois, ont été reconstruit au XVIIe siècle. L'abbaye, vendue à la Révolution, fut respectée par son nouvel acquéreur et une communauté pu à nouveau s'y établir à partir de 1854. Elle est otujours présente dans les murs de l'abbaye.

 

 

Ensemble de l'abbaye

 

 

 

 

 

 

 

Nef de l'abbatiale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cloître de l'abbatiale

 

 

 

 

 

 

Coupole de la croisée