Vaison la Romaine

 

L'évêché de Vaison fut créé dès la fin des persécutions de Dioclétien. Au Moyen-Age, l'évêque était un vassal du comte de Toulouse avec qui il eut des déboires à partir de 1160. Finalement, les habitants s'exilèrent vers la colline, formant une ville haute serrée autour du château. La cathédrale Notre Dame de Nazareth fut donc peu à peu abandonnée. Au XVIIe siècle, on consolida les voûtes qui menaçaient ruines. L'ensemble (cathédrale et cloître) furent restauré au XIXe siècle.

L'enveloppe de la cathédrale aurait été dictée par celle d'un édifice mérovingien. Celui-ci fut reconstruit dans le premier tiers du XIe siècle. De cette époque datent les murs gouttereaux de la nef et du chevet. Vers 1150-1160, on entrepris de voûter la cathédrale. De cette époque datent donc les piles composées de la nef, les contreforts extérieurs, les voûtes, le clocher mais également les décorations de la cathédrale, exceptés les chapiteaux du choeur. Le cloître date vraisemblablement de la même époque (sauf la galerie méridionale entièrement reconstruite au XIXe siècle).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le clocher et le cloître
Chevet de l'église

 

 

 

 

 

 

 

Arcatures de la galerie orientale du cloître

 

Chapiteau du cloître

 

 

 

 

 

 

Coupole de la croisée

 

 

 

 

 

 

Nef, croisée et choeur

 

 

Elévation de la nef

 

 

 

Décor des pilastres de la nef

 

 

Choeur de l'église

 

 

 

 

Autel de l'absidiole nord